I

– Les astres sont particulièrement favorables à votre enfant. L’élément eau est largement confirmé par la disposition des étoiles dans le ciel de sa naissance, c’est un gage de sensibilité et d’élévation par les sentiments, de créativité. Le signe du chien renforce ce caractère : son cœur, ses émotions seront ses principaux moteurs. En même temps, la conjonction des planètes en fait un individu dominant, très dominant, un chien peut être chef de meute. Son magnétisme est très puissant, sa personnalité et son ambition sont hors du commun. Ce sera un homme marqué par une volonté affirmée et déterminée, un être charismatique disposant d’une énergie vitale au-dessus de la moyenne. Ouvert, extraverti, excellent communicateur, il saura faire accepter ses vues assez facilement et acquerra une renommée mondiale.

L’astrologue fit une pause, il allait maintenant aborder le côté noir de la prédiction et les précautions à prendre.

– Ce tableau idyllique est-il vraiment sans ombre ? Non, évidemment ! L’élément Terre est quasiment absent, cette carence peut indiquer un désintérêt des richesses matérielles. Il peut se retrouver dans des situations délicates par manque de bon sens ou de prévoyance. Même si l’on est idéaliste, rêveur ou que l’on a besoin de peu pour vivre, il faut garder un certain sens des réalités. Je ne pense pas qu’il soit attiré par la vie monastique, les valeurs du feu étant également sous-représentées. Mais le danger le plus grave est la présence de signes perturbateurs. Il va devoir affronter de puissants ennemis qui chercheront sa ruine, sa mort éventuellement ! Il saura les vaincre… tous… quand son étoile sera montée au firmament.

L’astrologue s’arrêta. Y a-t-il pour les voyants, clairvoyants, cartomanciens, boule-de-cristalliens, un serment comme celui d’Hippocrate pour les médecins ? Doivent-ils jurer de dire ce qu’ils ont vu, tout ce qu’ils ont vu, rien que ce qu’ils ont vu ? Il poursuivit.

– Princesse Kossamak, Votre Altesse, pardonnez-moi ! Parmi les signes qui s’opposent à votre fils, il y a le vôtre ! Enfant, il ne pourra pas lutter contre vous et vous allez le détruire ! Physiquement ou intellectuellement. Je veux dire qu’il pourrait avoir un accident dont vous serez responsable, mais, même si ce n’était pas le cas, son avenir serait compromis.

– Bouddha ! Je serais le bourreau de ma propre chair !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.